Accueil

Gil photographe événementiel

Un photographe professionnel pour singulariser votre évènement

Le métier de photographe est aujourd’hui en pleine expansion. Au-delà de la passion qui anime chaque expert en photographie, son côté rémunérateur attire énormément de gens. En effet, de plus en plus de personnes tentent d’approfondir le milieu de la photographie et de percer sur le marché.

Or, ce métier n’est pas aussi facile que certains se laissent à penser. Il ne suffit malheureusement pas d’appuyer sur le déclencheur et d’obtenir des clichés pour automatiquement les classer comme professionnels. A bien des égards, devenir un photographe professionnel nécessite beaucoup de travail, une grande patience et un esprit d’autocritique. 

Gil Le Fauconnier, un photographe de grand talent basé sur Paris en témoigne allègrement. Il partage le parcours mouvementé et parfois difficile d’un tel artiste, son quotidien, ses conditions de travail, les compétences qu’il faut avoir pour réussir dans ce métier.

Gil Le Fauconnier : une passion devenue un métier

Tout au long de ses expériences, Gil Le Fauconnier a alterné les bonnes et mauvaises expériences. Sa passion pour la photographie, il l’avait acquis depuis son enfance. A 11 ans, il installa déjà sa première chambre noire et expérimente de nouveaux effets spéciaux. Afin de se perfectionner, Il intégra l’École Nationale de la Photographie d’Arles. Depuis lors, il a multiplié les récompenses pour son travail en reportage mais aussi en réalisation de mise en scène.

Animée par sa passion grandissante et son parcours de perfectionnement de l’art de la photographie, Gil Le Fauconnier s’installe à Paris et devient un photographe professionnel. Attiré par la beauté légendaire de la ville, ses milles paysages extraordinaires, ses monuments emblématiques, Gil le Fauconnier trouve son inspiration dans la capitale française.

Il croule sous de nombreuses commandes notamment d’agences de communication, de magazines, d’entreprises mais aussi de particuliers. Entre temps, il trouve quand même le temps de vaquer à des projets personnels, comme celui qui lui a permis d’exposer à l’Espace Descartes se trouvant dans le 5ème arrondissement de Paris en 2010.

L’art de l’ immortalisation avec un brin d’humanisme dans chaque cliché

La grande différence, entre un photographe professionnel et un amateur, c’est la touche personnelle qu’il apporte à ses clichés. Pour sa part, Gil Le Fauconnier a toujours su mettre un point d’honneur sur l’être humain dans chacune de ses méthodes esthétiques et artistiques.

Gil Le Fauconnier dispose de plusieurs variétés de clientèle. Il travaille notamment avec L’Oréal, La Générale de Santé, La Société Générale, Novartis, ou encore Historia. Il est à la fois photographe d’évènement et de reportage. Il photographie en fonction de ses moyens et surtout animé par sa passion des images.

Il faut dire que Paris est une source d’inspiration par excellence. La ville dispose de tellement de beaux endroits sur lesquels s’appuyer comme fond de décor à une prise de vue. Il y a notamment la Tour Effel, l’Arc de Triomphe, la Cathédrale Notre-Dame de Paris, le Musée d’Orsay, etc. Et dans le métier, c’est cette capacité à faire de son environnement un rehausseur de beauté pour un cliché qui distingue le vrai professionnel d’un apprenti photographe.

Qui n’a jamais rêvé de devenir un grand renom tel que Gil Le Fauconnier, parcourir les mêmes expériences que lui, présenter une exposition extraordinaire comme lui ? De ce qui en ressort de son parcours, il est important d’acquérir les bonnes bases de la photographie, étudier dans de bonnes écoles et parfaire ses expériences au fur et à mesure. Il importe aussi de mettre au point un style personnel, une signature. De cette manière, vous pourrez aisément devenir le photographe à solliciter pour chaque évènement, d’un mariage à une soirée casino Paris, par exemple. En restant patient, et en travaillant dur, vous ferez rapidement vos preuves et accéderez à vos rêves.